la maladie

Qu'est-ce que l'hypertension artérielle pulmonaire?

Une maladie rare

L’hypertension artérielle pulmonaire (htap) est une maladie chronique évolutive des vaisseaux sanguins des poumons, qui peut avoir des conséquences graves. Cette maladie perturbe la circulation sanguine à l’intérieur des poumons. Elle se définit cliniquement par une augmentation de la pression artérielle pulmonaire due au rétrécissement des petites artères dans les poumons. Des personnes de tous âges, toutes nationalités, femmes et hommes sont touchées. À travers le monde, on estime que 15 personnes par million sont atteintes d’htap. Grâce à la recherche, de nouveaux traitements permettent de mieux contrôler l’évolution de la maladie.

La classification de la maladie

L’htap peut être divisée en 4 classes différentes suivant ses manifestations les plus courantes. Plus la classe est élevée, plus les manifestations de l’htap sont intenses. Les activités de la vie quotidiennes sont donc perturbées.

1

Classe 1

Patients atteints d’hypertension pulmonaire ne présentant pas de limitation de l’activité physique. Les activités physiques habituelles n’induisent pas de dyspnée ou de fatigue excessive, ni de douleurs thoraciques ou de sensations lipothymiques.

2

Classe 2

Patients atteints d’hypertension pulmonaire, légèrement limités dans leur activité physique. Ces patients ne sont pas gênés au repos. Les activités physiques habituelles induisent une dyspnée ou une fatigue excessive, des douleurs thoraciques ou des sensations lipothymiques.

3

Classe 3

Patients atteints d’hypertension pulmonaire très limités dans leur activité physique. Ces patients ne sont pas gênés au repos. Les activités physiques mêmes légères induisent une dyspnée ou une fatigue excessive, des douleurs thoraciques ou des sensations lipothymiques.

4

Classe 4

Patients atteints d’hypertension pulmonaire, incapables de mener quelque activité physique que ce soit sans ressentir de symptômes. Ces patients ont des signes d’insuffisance cardiaque droite. Une dyspnée et/ou une fatigue peuvent être présentes même au repos. Le handicap est augmenté par n’importe quelle activité physique.

Les causes

Ce ne sont pas tous les types d'hypertension pulmonaire (HTP) qui sont pareils. L'Organisation mondiale de la santé a identifié cinq groupes distincts basés sur la manière dont l'HTP affecte le corps et selon le traitement utilisé.

Cause hypertension pulmonaires

Groupe I

Hypertension artérielle pulmonaire (HTAP)

Groupe II

Hypertension pulmonaire causée par une maladie de la partie gauche du cœur

Groupe III

Hypertension pulmonaire associée aux maladies pulmonaires (ex. : MPOC, fibrose pulmonaire, apnée du sommeil)

Groupe IV

Hypertension pulmonaire thromboembolique chronique (CTEPH)

Groupe V

Hypertension pulmonaire causée par d’autres maladies (ex. : sarcoïdose, lupus, sclérodermie)

Pour plus de détails consultez le site d’AHTP Canada